Le test sur piste aide à progresser. Mais pas seulement…

L’exercice n’est pas très connu. Et pourtant. Le test sur piste est un excellent moyen pour faire un bilan de son évolution sportive et guider son programme d’entraînement. Voici, comment il se déroule et ce que l’on peut en attendre.

Quel que soit votre niveau, pour maintenir votre motivation, vous vous êtes fixé un objectif. Petit ou grand, pour être en mesure de l’atteindre, vérifier sa progression s’avère très utile et motivant. C’est là que le test entre… en piste.

Il est possible de réaliser des tests sur piste seul mais je conseille vivement de le faire dans le cadre d’un programme de coaching. Perso, c’est mon coach qui les organise. Il adapte le test à mon niveau et mon programme en fonction des résultats.

Pourquoi sur une piste?

En comparaison avec un terrain naturel, une piste de course à pied présente le grand avantage d’être « neutre »: pas de dénivelé et conditions de course toujours +- identiques. Sa distance fixe -en général 400 m- permet de disposer de mesures de l’effort  comparables.

Comment se déroule le test?

La mise à l’épreuve se déroule en plusieurs étapes. Pour un coureur moyen comme moi, on enchaîne 3 fois plusieurs tours de piste à allures différentes. Le cardio-fréquencemètre enregistre les pulsations et on relève le chrono lors de chaque tour.

image006Concrètement, pour moi, cela donne:

  • 4 tours en vitesse d’endurance fondamentale (130 pulsations/min)
  • récupération
  • 4 tours à 85% de ma vitesse maximale aérobie  (VMA) (effort modéré – 150 pulsations/min)
  • récupération
  • 5 tours à vitesse maximale (effort intense – course à fréquence cardiaque maximale)

Ce test est réalisé régulièrement. Dans mon cas, tous les 4 à 6 mois.

A quoi servent toutes ces mesures?

  1. Vérifier les progrès: avec l’entraînement, la fréquence cardiaque maximale et la résistance à l’effort augmentent. Le test permet de le vérifier. C’est donc un excellent indicateur de progression.
  2. Adapter le plan d’entraînement: au fil de l’évolution, le plan d’entraînement doit être adapté. C’est un travail délicat qu’il est préférable de confier à un coach. Il utilisera les résultats de ces tests pour l’adapter en conséquence.

En résumé, le test sur piste est une étape du programme d’entraînement. Il permet de vérifier les progrès (ou de détecter des problèmes) de manière objective, les conditions de course étant toujours identiques. Perso, c’est l’effet sur le mental que je trouve le plus intéressant. Disposer d’une vue objective sur sa progression physique est très motivant et invite à aller plus loin.

Des questions, des suggestions? Contactez-moi.

fb-art

Suivez l’actu de ce blog sur Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s