3 conseils pour bien choisir ses chaussures de running

Il n’y a pas de secret, pour bien courir il faut être bien équipé. Sans surprise, ce sont les chaussures qui doivent faire l’objet de toute votre attention. J’ai profité de ma récente visite chez un podologue spécialisé pour lui demander ce qu’est, selon lui, une bonne chaussure de course. Voici donc quelques conseils pour faire le bon choix.

<temps de lecture: 4 min>

Etape 1: bien identifier ses besoins

A priori, il n’est pas simple de s’y retrouver étant donné le nombre de marques et de modèles. En y regardant de plus près, on se rend vite compte que les chaussures de running sont classées par catégories. Sur base de quelques critères, il est aisé de définir vers que modèle on doit s’orienter.

Critères principaux à prendre en compte:

  • sexe
  • poids
  • type de terrain: route, chemin, trail, tapis (non, la je déconne)
  • type de foulée: critère capital car il est défini par votre morphologie . Pour identifier votre type de foulée, évitez de faire un test sur tapis en magasin (les conseils sont trop hasardeux). Le mieux est de consulter un podologue spécialisé. Il existe 3 grandes catégories de foulée: supinatrice (pied s’affaisse vers l’extérieur), pronatrice (pied s’affaisse vers l’intérieur) et universelle (position neutre). Si, comme moi, vous utilisez des semelles orthopédiques une chaussure universelle s’impose.
  • le volume d’entraînement: fréquence et distance hebdomadaire

La plupart des sites web des fabricants de chaussures permettent de faire des choix dans leur gamme sur base de ces critères. Exemple ici. Méfiez-vous des conseils de vendeur dans les magasins de sport non spécialisés en course à pied!

Etape 2: Vérification de la qualité de la chaussure

Une fois le type de chaussure identifié, voici 3 éléments à vérifier pour savoir si vous avez une bonne chaussure entre les mains.

IMG_4735

  1. Résitance du contrefort

Le contrefort est la structure qui entoure la partie arrière du pied, il doit être suffisamment haut et rigide pour bien maintenir le talon et l’empêcher de se tordre à l’arrière et sur les côtés. Le contrefort doit mesurer 5 cm minimum si vous portez des semelles correctrices.

 

IMG_4737

 

2. Souplesse à l’avant du pied

L’avant de la chaussure doit bien sûr avoir une certaine souplesse. Le pli doit se former au niveau du 1/3 avant de la chaussure.

Pour vérifier la souplesse de l’avant-pied et la stabilité du reste de la semelle, plier l’avant de la chaussure. Le reste de la semelle doit rester rigique.

 

3. Stabilité de la semelle

Le centre de la chaussure doit être bien rigide pour un bon maintien. Cela vaut en particulier pour la course en nature où le terrain est souvent très abîmé et les pieds mis à rude épreuve.

Pour vérifier la rigidité de la semelle, vous devez sentir une forte résistance lorsque vous tordez  la chaussure (comme un torchon).

IMG_4731

Derniers petits conseils:

  • si vous courez régulièrement (minimum 2x/semaine), il est conseillé d’avoir 2 paires de chaussures de running de marques différentes et d’alterner leur utilisation;
  • les chaussures de running ont une durée de vie. En général, et en moyenne, on considère que 800-1000 km est la durée de vie normale d’une chaussure. Au-delà, il faut penser à changer.

Niveau budget, il faut compter entre 100 et 180 euros. Ne comptez par sur une paire à 49 euros pour prendre soin de vos pieds.

A titre personnel, je suis un peu sensible au niveau des pieds et talons. Je n’hésite donc pas à opter pour des chaussures haut de gamme. J’ai déjà usé 2 paires d’Asics pour route, dont j’étais très content. En Trail, j’utilise des Brooks Cascadia et je viens de m’offrir des Salomon S-Lab Wings. Salomon est une marque de référence dans le mode de la course à pied et du Trail en particulier. Leurs chaussures (et équipements) sont d’une excellente qualité et je trouve leur design très réussi.

IMG_4727

Vous avez aimé cet article?  Vous souhaitez suivre l’actu de mon blog running?

Likez la page Facebook Positive Nation.

www.facebook.com/PositiveNationBlog

 

Quelques infos au sujet des types de foulées: http://www.jogging-plus.com/entrainement-course-a-pied/coureur-debutant/pronateur-neutre-supinateur/

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s