MES DEFIS

La course à pied et l’hygiène de vie que j’ai adoptée me permettent de me lancer des défis. C’est comme cela que je gère ma motivation afin de progresser et repousser mes limites. Jour après jour, j’essaie de mettre mon credo « Plus fort qu’hier » en application pour progresser physiquement et mentalement ;-).

MES DEFIS PERSO

Défi #6 – Juin 2018 : 90km du Marathon du Mont Blanc (91km – 6.200 D+)

C’est une course myhique et elle m’a toujours fait rêver. Cette année, j’ai décidé de m’y attaquer (et d’entrer dans le mode de l’Ultra Trail pour lequel j’ai tellement de respect). C’est un tout gros défi! Je sais que ça va être très chaud pour les mollets et pour le mental. Avec mes coachs, nous avons construit un plan de préparation de 8 mois sur mesure. Je partage l’évolution de la préparation sur le blog, Facebook et Instagram.

pierre_raphoz_marathon_80_km-67-96a1d7dbc2


Défi #5: 05/2017 – Marathon-Race autour du Lac d’Annecy (42 Km – 2800 D+)

J’ai récemment réalisé mon dernier grand défi, la Marathon Race du Lac d’Annecy. Cette course extraordinaire qui contourne le lac d’Annecy par les montagnes m’inspirait énormément. J’avais donc décidé de me préparer pour courir l’édition de mai 2017. 42km dans la montagne et 2800 mètres de dénivelé positif dans un cadre unique!

Version 2

Je n’avais jamais couru cette distance et encore moins un pareil dénivelé. J’ai donc démarré un entraînement spécifique de 6 mois qui comprenait course, piscine, vélo, Pilates et PPG.

Au final, j’ai vécu une expérience extraordinairement puissante de 8h29′ qui m’a donné confiance et qui m’incite à continuer à progresser et à me dépasser.


Défi #4 : 06/2016 – Trail de La Grimace – 30Km (D+500)

IMG_4548-compressorLa course s’est déroulée le jour de la fête des pères et c’était mon défi de l’été 2016. Courir l’un des plus beaux trails de notre pays qui se déroule à Marche-en-Famenne. 30km et un dénivelé positif de 500m.

Cette distance était une première et je n’étais pas assez bien préparé. J’en garde toutefois un très bon souvenir. J’ai surtout réalisé que le mental peut faire la différence et repousser les limites. Voir le récit de ma course.

J’ai terminé en 4h02′ (temps très moyen) avec un grand sentiment de satisfaction.


Défi #3: 03/2016 – Crêtes de Spa– 21 Km (D+600)

Défi de l’hiver 2015-16. Courir un semi-marathon avec un sérieux dénivelé, histoire de tester les mollets. Le dénivelé positif est de 600m. Je me fixe pour objectif de finir en moins de 2h20.

Course sublime. Et, effectivement, ça monte! J’étais bien préparé et motivé. Je ne marche que sur 2 ou 3 tronçons très pentus (dont la montée de la piste de ski de Thier des Rexhons encore enneigée… une tuerie). Le reste de la course se déroule à merveille. Mon rythme est bon, je profite des super paysages.

Les derniers Km ont été difficiles mais je suis ressens une très grande satisfaction à l’arrivée. Je termine en 2h17′.


 

Défi #2: 0/2015 – Semi-marathon de Nivelles  – 21Km 

IMG_3850J’avais décidé de continuer à progresser et je voulais me fixer un objectif plus ambitieux. Y arriver seul me semblait compliqué. Il me fallait un programme d’entraînement et un coach. C’est à ce moment là que je fais la connaissance de Marc et Valérie (www.marcdherde.be).

Le programme d’entraînement s’étale sur 4 mois. C’est pour moi le début des choses sérieuses: 3 séances par semaine, surveiller le cardio, variation d’allures etc. Les progrès sont au rdv, je suis en condition pour m’élancer sur le semi.

La course est un véritable calvaire… Je tombe malade 3 jours avant le départ. Mais pas question de renoncer. J’ai trop investi dans la préparation pour louper ça. Pour couronner le tout, une douleur au genou droit s’installe dès le Km 5. Elle ne me lache plus et me paralyse par moment, je dois m’arrêter 3-4 fois. Les 7 derniers Km sont une souffrance épouvantable. Je fini les 21Km en 2h17′.  Je voulais finir en moins de 2h10…

 


Défi #1 : 08/2014 – 10KM de Lasnes

FullSizeRenderC’était ma toute première course. Mon premier défi. On m’avait parlé de cette belle course et je m’étais fixé pour objectif de la terminer sans m’arrêter.

Objectif atteint. J’ai parcouru les 10km en 1h07′. Une chrono très moyen mais là n’était pas l’essentiel. J’avais réussi mon défi.

Magnifique souvenir, mon petit garçon était venu m’accueillir à l’arrivée…