Positive Nation

Le Batch Cooking, une solution pour bien manger sans se prendre la tête

En semaine, la fatigue est là, le boulot nous accapare, passer du temps en cuisine n’est pas au programme et on a tendance à manger n’importe comment. Pas génial, ni pour la ligne ni pour se sentir en forme. Il existe une solution assez simple pour manger le mieux, le « Batch Cooking ». Je pratique cette technique depuis plusieurs années et vous partage mon expérience.

Une vie bien remplie

On ne va pas se mentir, notre rythme de vie nous incite à ne pas faire très attention à ce qu’on avale. Les horaires de boulot, la course pour aller chercher les enfants, gérer les devoirs et activités et prendre un peu de temps pour soi réduisent très fort le temps en cuisine. En plus, tout est fait pour nous faciliter la vie. On nous propose une collection incroyable de plats prêts à manger un peu partout, matin, midi et soir. Le sandwich avalé en vitesse est le roi de la pause de midi. Le soir, pizzas, quiches et plats sous-vides nous tendent les bras. Et je ne parle même pas de petit-déjeuners proposés dans les fast-food… Bref, vivre sans cuisiner nous fait gagner du temps mais n’est pas sans conséquences.

Le plus souvent, tous ces plats sont industriels et donc riches (gras, sucrés…) en calories. En manger de temps en temps ne pose pas de problème mais si vous enchaînez pizza, lasagne, quiche et frites au fil des jours, votre balance vous indiquera assez vite que quelque chose ne va pas.

Je vous entends déjà me dire « oui, mais je n’ai pas le temps de cuisiner ». Et vous avez raison! Le temps manque pour se préparer à manger.

Se préparer à manger ne prend pas plus de temps, mon oeil!

La solution pour bien s’alimenter, tout le monde la connait. Acheter des produits frais et les préparer soi-même. Oui, bon… Entre la théorie et la pratique, il y a un gouffre. Si vous cuisinez un minimum tous les jours, vous savez que ça prend facilement une heure chaque soir. On y coupe pas, pour bien manger, il faut cuisine r soi-moi et si on cuisine, ça prend du temps.

Heureusement, quelqu’un a eu la bonne idée d’inventer le Batch Cooking!

Solution pratique et économique

Résumons, nous cherchons un moyen pour bien manger sans que ça prenne trop de temps (et soit coûteux). Nous l’avons et il porte un nom, le Batch Cooking.

Il s’agit d’une technique d’organisation qui a pour objectif de préparer plusieurs plats en même temps. « Batch » en anglais signifie « en lot », «en une fois ». Le Batch Cooking, c’est donc l’art de cuisiner plusieurs plats au même moment.

L’idée est maîtresse derrière cette belle invention de se faciliter la vie. Le principe: il est plus facile de couper et cuire 6 courgettes en une fois que 2 chaque jour pendant 3 jours. Vous ne comprenez pas encore bien comment ça fonctionne? Je vais vous aider.

Concrètement, on achète des produits frais (fruits, légumes etc…) et on les cuisine au même moment. Pas question de faire une quiche chèvre et courgettes géante pour 4 jour, bien sûr. Pas du tout! Par contre, on va préparer une quiche, en profiter pour cuire quelques courgettes en plus pour faire une soupe et en mettre dans une rata. Vous commencez à sentir l’idée?

 

Au quotidien

Maintenant que vous avez compris le principe de base, voici comment ça fonctionne.

En général, une séance de Batch Cooking se fait le dimanche (mais c’est très variable selon chacun). On consacre alors quelques heures à la préparation des plats de la semaine. On prépare et cuit les légumes, mixe une soupe, fait un quiche, cuit des lentilles ou du quinoa, lave des salades, cuit un pain, prépare une pâte à pizza etc. Toutes les idées sont bonnes.

Préparation des soupes et des salades de la semaine.

 

Mon expérience

Nous avons intégré cette organisation depuis quelques années au sein de la famille. Le dimanche soir vers 17h j’entame un petit marathon de préparations pour la semaine. En général, je prépare le repas du soir et celui du lundi. Je pré-cuis aussi des légumes que je garde dans des Tupperware au frais pour les autres jours. En fonction des légumes que j’ai achetés, le menu de la semaine se dessine progressivement.

Au même moment, je prépare mes (célèbres) salades du midi. Depuis plusieurs années, j’ai abandonné la nourriture de la cantine du boulot. Sur les conseils d’un diététicien, je mange une soupe et une salade de légumes tous les jours. Par contre, l’idée de commencer les préparer la veille ne me plaisait pas du tout. J’ai donc opté pour une préparation groupée le dimanche soir. C’est comme ça que j’ai découvert le Batch Cooking. Aujourd’hui, c’est vraiment devenu un rituel.

De gros avantages

Vous l’avez compris, pratiquer le Batch Cooking est hyper simple. Il suffit d’un peu d’organisation. Les avantages sont vraiment nombreux:

Les légumes sont cuits pour la semaine

Pour que cela fonctionne, il faut respecter quelques conditions. Voici celles que j’ai identifiées sur base de mon expérience.

  1. Accepter d’y consacrer 2-3h le WE: cuire un seul légume à l’avance ne vous avancera à rien. Non, il faut sortir des habitudes et penser de la manière plus globale en préparant plusieurs plats en même temps. On y consacre un peu de temps en une fois mais on en gagne énormément en semaine.
  2. Faire le menu de la semaine, au moins mentalement. En préparant vos plats ou ingrédients, vous savez avoir une idée de comment vous allez les manger. Si vous manquez d’idées comme moi, internet est votre meilleur ami.
  3. Faire ses courses en une seule fois: pour que vous puissiez cuisine en Batch, vous devez avoir vos ingrédients. Donc, mieux vaut tout acheter à l’avance.
  4. Se lancer et inventer sa technique: vous ne serez pas le King ou la Queen du Batch Cooking dès le premier jour et vous ferez des erreurs mais on apprend hyper vite et vous allez développer votre technique et deviendrez très vitre hyper efficace.

 

Vous pratiquez le Batch Cooking? Partagez vos petits trucs qui vous font gagner du temps en commentaire.