2017, une année d’accélération. Et tout devient possible…

La période hivernale et le changement d’année invitent à regarder dans le rétro et à préparer l’année suivante. Loin des bonnes résolutions, auxquelles je ne crois nullement, j’ai fixé mes objectifs pour 2018 sur base de mes progrès et envies. 

Version 4

Oser oser

C’est la question que je me posais l’année dernière à cette période. Allais-je oser me lancer le défi d’une course un peu folle. Affronter 42km de course en montage sur la Maxi-Race alors que je n’avais jamais couru ni cette distance et ni en montagne. Le défi était osé. J’ai réussi à maintenir ma motivation lors des 6 mois de préparation intensive et à franchir la ligne d’arrivée. C’est peut-être le plus beau cadeau que je me suis fait de toute ma vie. Décider, agir et réussir. J’ai adoré et j’en ai retiré énormément d’effets positifs. Désormais, je sais que je peux oser oser.

Progrès physiques mais pas que…

La décision de participer à cette course a structuré toute mon année sportive et mon hygiène de vie. Je me suis entraîné dur pendant les 5 premiers mois de l’année et j’ai adapté mon alimentation pour atteindre mon poids sportif optimal (un pur bonheur!). Résultat, des progrès physiques incroyables. En bonus, j’ai aussi gagné en confiance. Se lancer un défi, s’y préparer et le réaliser a clairement un impact sur le mental. C’est comme si le cerveau avait pris confiance en sa capacité à progresser, à être meilleur au fil du temps et donc à se sentir plus fort. Aujourd’hui, la confiance est là. Pour continuer à travailler le physique et devenir encore plus fort mentalement.

Toujours plus proche de la nature

Courir en nature, c’est forcément s’en rapprocher et vouloir la protéger. Pour compléter ma démarche, cette année, j’ai opté pour une alimentation 100% bio et sans viande et nous avons introduit le zéro déchet dans la famille. Il y a encore du travail pour avoir un impact environnemental minimal mais j’y travaille et en retire beaucoup de satisfaction personnelle.

courses-zero-dechet

Objectif n°1: progression durable

C’est mon grand enseignement de ces dernières années. Courir, maigrir, s’alimenter sainement c’est bien. Sur la longueur c’est beaucoup mieux. Pour rester dans cette dynamique positive dans le temps, il faut viser la progressivité. C’est une ligne de conduite que je m’impose. Je vise toujours plus haut tout en veillant à ne pas brûler les étapes et à bien écouter mon corps. J’applique mon credo « Plus fort qu’hier » au quotidien mais pas à n’importe quel prix.

90km en montagne pour mes 5 ans de reprise en main

En juillet prochain, cela fera 5 années que j’ai commencé à courir et à reprendre ma santé en main. Pour célébrer cet anniversaire, je me suis fixé un objectif assez costaud: le 90km du marathon du Mont Blanc (fin juin 2018). Un petite ballade en montagne pour (futur) retraités… La préparation a débuté il y a 2 mois et s’étendra jusque fin juin. Depuis que j’ai obtenu le dossard, j’ai retrouvé une motivation en béton.

pierre_raphoz_marathon_80_km-67-96a1d7dbc2

Aujourd’hui, je suis confiant en ma capacité à continuer à progresser sur tous les plans: course, force mentale, alimentation et hygiène de vie de manière générale. La confiance continue à me pousser loin. Très loin. En 2018, ce sera sur le Mont Blanc. Pour la suite, j’ai encore plein de rêves en tête mais j’avance progressivement ;-).

Et vous, avez-vous déjà fait votre bilan 2017?
Avez-vous osé?
Vos progrès physiques sont-ils à la hauteur de vos attentes?
Vous sentez-vous plus proche de la nature?
Avez-vous pensé à vous fixer un objectif majeur pour 2018?

2 commentaires

  1. Bravo pour ta motivation ! ^^

    2017 pour moi : je sors de soucis de santé, mais que je maîtrise enfin au bout de 2 ans de galère car je sais maintenant ce que j’ai (hernie discale) et comment compenser (étirements tous les jours). Je reprends donc doucement mais sûrement la course à pied depuis ce début de mois (1 à 2 séances/semaine et je compte passer à 2 ou 3). J’ai 7 ou 8 kilos à perdre aussi… -_-
    L’hiver n’est évidemment pas la période la plus facile pour se motiver, mais je m’accroche et je sais que j’en suis capable.

    Le bio et sans viande on est dedans aussi. On a un bon primeur bio et local. J’essaie de limiter les produit laitier aussi. Avec quelques exceptions de temps en temps (flexitarisme).

    Pour 2018 mon objectif est de retrouver mon niveau initial (d’il y a 2 ans) où je faisais jusqu’à 1h30 de run en collines (un pur bonheur !) les WE pour la « grosse sortie » de la semaine. Après les autres séances je restais sur du 45 min. Je verrais bien 3 séances semaines : 1 x 1h30 le WE et 2 x 45 min en semaine le matin avant le boulot.
    J’aimerai me faire un semi-marathon aussi. Y en a un d’organisé dans ma ville tous les ans en octobre (10km/semi/marathon, au choix). Ca me laisse 9 mois pour me préparer. Je ne sais pas si mes 3 séances/semaines suffiront, sinon j’augmenterai. Faudra voir d’ici 3-4 mois quelle distance je cours en 1h30, ça me donnera une idée de ma progression.

    Bon ben c’est déjà pas mal tout ça ! ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s