7 petits trucs pour courir confortablement

La course à pied est à priori un sport simple. On chausse ses running shoes et on est parti. Pas si vite ! Pour des sorties confortables, il faut penser à une série de détails. Je vous fais part de mes petits trucs perso.

C’est probablement une raison du succès de ce sport : il est facile d’accès et s’intègre assez facilement dans nos vies bien remplies.  C’est aussi un piège car, derrière son apparente simplicité, se cachent de nombreux détails qui peuvent ruiner ou, au contraire, égayer une sortie. Tour d’horizon de quelques petits trucs, en commençant par les pieds.

> Les pieds :

1. Inspection générale des pieds: les pieds souffrent en courant. Les inspecter de près permet de détecter une éventuelle zone de friction (cloche, durillon). Ça peut influencer le choix des chaussures, le type de sortie etc.akileine_sport_renforcer_nok_150ml__dt1

2. Crème pour tout le monde: en particulier pour les sorties longues, il est utile d’enduire les pieds d’une crème anti-frottements. Les orteils sont malmenés dans les chaussures et se frictionnent en permanence. Pour leur faciliter la vie (et la vôtre), une crème spéciale sport (j’utilise de la crème Akiléïne) va faciliter leurs mouvements et éviter douleurs et échauffements.

3. Chaussures au rapport: il faut bien les choisir en fonction du type de sortie, du terrain et de la météo. J’ai 5 paires de running (bon ok, c’est beaucoup…) et je choisis toujours celle que je vais mettre au dernier moment pour faire le meilleur choix. Par exemple, si j’ai un genou un peu sensible > je choisis des running avec plus d’amorti, si je sors dans les bois par temps pluvieux > j’opte pour une chaussure offrant une bonne accroche etc.

4. Attachez-moi ça ! : penser à serrer les lacets de manière adéquate (attention, les pieds gonflent en courant, il faut en tenir compte) et double nœud de rigueur.

> Le corps :

5. Tenue, ni trop chaude ni trop froide… : on pourrait y consacrer des pages et des pages IMG_0591 (1)tant il a de modèles et de marques. Pour faire les bons choix, pas vraiment de secret. Il faut disposer de plusieurs types de t-shirts, leggings, shorts, vestes etc. afin de choisir la bonne combinaison pour se protéger du vent, du froid ou de la pluie (ou pour ne pas avoir trop chaud). C’est toujours un peu compliqué. Il m’arrive encore souvent de me tromper. Petit truc, lorsque l’on court, on a la sensation que la température extérieure est supérieure de 10°. En connaissant la température extérieure, on peut alors se faire une idée de la sensation de chaleur/froid qu’on va ressentir et choisir ses vêtements en conséquence. Ici aussi, je dispose d’une bonne collection de différents modèles histoire de m’équiper avec la meilleure combinaison possible.

6. Chrono/Cardio/GSM gonflés à bloc: tous ces supers appareils doivent être chargés ! Rien de plus énervant que de constater que la batterie de sa montre est vide au moment du départ… Idem si vous courez de nuit avec une lampe frontale. Je cours souvent le matin très tôt. Alors, je la remets en charge la veille au soir.

> La tête :

7. Parcours ready !: si vous suivez une programme d’entraînement, vous savez que chaque sortie est spécifique (en temps, distance, technicité). Il est donc préférable d’avoir une idée assez précise du parcours que vous allez suivre pour ne pas devoir chercher une fois en route. Ça aussi, ça peut être bien énervant… Pour les sorties longues, si on veut découvrir de nouveaux parcours, on veille à avoir toutes les infos sur celui-ci à l’avance (carte, fichier gpx, connaissance de fléchage à suivre peu importe tant qu’on trouve son chemin facilement).

Le plus important, éviter de courir (pour aller courir) !

Une sortie running, ça se planifie. Aller courir vite fait entre les devoirs des enfants et le dîner, ce n’est pas l’idéal. Pour bien en profiter, il faut s’organiser et planifier un peu. En plus du temps réel de course, je compte toujours au moins 1 heure: s’habiller, s’échauffer, prendre une collation en rentrant et une bonne douche. Toutes mes sorties sont fixées dans mon agenda. Ça m’évite de prévoir d’autres choses au même moment et ça me donne le temps de m’occuper de moi sans (trop) la pression du temps.

Bien sûr, avant de s’élancer, on pense à bien s’échauffer ;-).

L’organisation et la gestion de tous ces petits détails deviennent assez vite de bonnes habitudes et permettent de rendre les sorties encore plus agréables.

Bon run!

adobe-spark-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s