Comment faire son programme running 2017?

Ca y est! Vous avez profité du passage à l’an neuf pour vous fixer un objectif running pour 2017. Bravo! Il ne reste plus qu’à construire votre programme pour y parvenir. Voici ma méthode.

#1 – Se fixer des objectifs ambitieux (et raisonnables)

img_0113Petit rappel, l’objectif doit être à la mesure de votre potentiel. Inutile de penser que vous allez faire un Trail de 100 km cette année si vous êtes débutant. C’est le découragement assuré d’ici 2 semaines.

Le truc génial en course à pied, c’est que plus on s’entraîne (correctement), plus on progresse. Le corps est capable de grandes progressions mais il a logiquement besoin de temps d’adaptation. Donnez-vous du temps pour l’atteindre et éviter les blessures!

Ne pas oublier, se fixer un objectif concret est INDISPENSABLE: une course, une distance, une réduction de poids etc. Le tout avec une date! Inspirez-vous  chez d’autres coureurs, ça donne des ailes. Pour trouver une course qui vous convient, voici mes conseils.

Mon expérience:
Je cours depuis bientôt 4 ans. Au cours de cette période, j’ai progressivement allongé mes distances et suis passé de 5km à + de 30km d’autonomie. Aujourd’hui, je me prépare pour un marathon en montagne (fin mai). L’objectif est ambitieux mais semble à ma portée.

#2 – Construire son plan d’entraînement

img_2033Aussi limité que soit votre objectif, vous allez devoir mobiliser de l’énergie pour l’atteindre. Il vous faut donc un plan d’attaque: un programme d’entraînement. Voici comment établir son plan d’entraînement soi-même. Pour les objectifs ambitieux, un coach peut s’avérer utile.

Si vous vous préparez pour des distances plus longues (au-delà de 20km), pensez à intégrer d’autres sports dans votre programme. Natation et vélo sont des excellents compléments à la course à pied.

Mon expérience:
En hiver, je construis mon programme pour l’année qui vient. Pour 2017, mes objectifs sont clairs (un marathon de montagne en mai, un gros Trail en août et perdre 5 kg). Mon coach me fournit un programme adapté à mes objectifs et je choisis quelques courses qui servent ma préparation. Je complète la course avec de la natation et du vélo.

#3 – Observer la magie « Positive » du running s’installer

C’est le côté magique de la course pied. L’entraînement invite à prendre soin de soi: on dépense beaucoup d’énergie en courant, alors, assez naturellement, on essaie de manger mieux, boire moins d’alcool etc. pour bien progresser. En retour, les sensations sont tellement fortes qu’une dynamique positive (progrès > motivation > hygiène de vie > progrès) s’installe et on se sent beaucoup beaucoup mieux.

Allez, on s’y met!

Bon amusement.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s