Comment maintenir sa motivation en hiver?

Soyons de bon compte, le froid, la pluie et le baisse de luminosité de l’hiver font baisser notre motivation à courir. Tout d’un coup, les excuses pour ne pas y aller se multiplient ;-). L’engrenage de la démotivation guette. Voici mes 3 conseils pour maintenir sa motivation en l’hiver.

1. Préparer ses objectifs pour l’année prochaine

La fin de l’année approche, on se sent un peu plus fatigué et on a envie de lever le pied. No stress, c’est normal. Par contre, il faut veiller à ne pas se décourager. Ni temporairement car il faudra trimer pour se remettre à niveau, ni définitivement pour éviter le retour à la vie sédentaire.

A méditer: 1 semaine d’arrêt = 2 semaines de travail pour récupérer son niveau…

Sans objectif, il est quasiment impossible de maintenir sa motivation à courir. La période hivernale est donc un bon moment pour faire un petit bilan personnel. C’est aussi le moment idéal pour penser à son ou ses prochains objectifs et à son plan d’entraînement. A cette période de l’année, les dates des grandes courses commencent à être connues. Plongez vous dans les calendriers de sites spécialisés pour identifier les courses qui vous intéressent. Regardez en les photos et vidéos, ça donne beaucoup d’énergie et de motivation. Si les inscriptions sont ouvertes, foncez.

Une fois votre objectif fixé, vous serez beaucoup plus motivé à continuer à courir pendant la période hivernale.

2. Travailler sa condition physique générale

Le problème de la course à pied, c’est le déséquilibre physique qu’il engendre. Les muscles de jambes sont nickels mais le reste laisse à désirer si on ne s’en occupe pas. Hors, le travail des muscles du haut du corps aide à mieux courir. Les muscles du tronc sont, par exemple, très importants pour un bon maintien du corps.

L’hiver est la période idéale pour s’occuper de sa musculature. Il y a 2 solutions si ne disposez pas d’appareils de fitness chez vous:

  1. Bonjour la salle de fitness! Les abonnements sont très raisonnables (à partir de 20€/mois) et les appareils et cours très nombreux. Les heures d’ouverture permettent de s’y rendre en soirée. Très bonne solution.
  2. Prendre son smartphone et télécharger une app pour développer sa condition physique. Elles ont le gros avantage de proposer des exercices à faire chez soi ET sans matériel. Compter 20-30 minutes d’exercices par séance. Très efficace car c’est vous qui décidez du programme et vous faites vos exercices à la maison.

mobile-devicesPerso, je fais les deux. Je me rends à la salle de sport régulièrement pour y faire du cardio quand le temps est mauvais. J’utilise aussi l’app Results de Runtastic. Très bien faite, elle propose un programme de développement musculaire personnalisé. Prix: 60€ pour 6 mois d’exercices.

Envisager d’autres sports

img_2128Après avoir couru tout l’été, on a parfois envie de faire autre chose. L’hiver, c’est le bon moment pour aller nager, faire du spinning, du Pilates etc.

Bien sûr, la natation est le meilleur choix. Très bon pour le cardio et excellent pour développer les muscles du haut du corps. Je fais une séance de natation de 1h30 par semaine. C’est tonifiant. Faites comme moi, sortez votre maillot!

3. Ecouter son corps et prendre soin de soi

Le corps a besoin de périodes de repos. Selon mes lectures spécialisées, une coupure par an est recommandée pour le laisser souffler un peu. Accordez-vous une trêve (pas trop longue) et prenez le temps d’écouter votre corps. En général, un arrêt complet de 2 à 4 semaines est conseillé. Ensuite, on peut reprendre les entraînements en douceur.

C’est aussi le moment de soigner tous les petits bobos, d’aller voir un spécialiste si nécessaire, de se faire masser un peu (ou de le faire soi-même), de faire des étirements, un bilan sportif ou podologique etc.

En appliquant ces conseils, vous devriez passer un hiver sportif qui vous préparera pour 2017.

Vous avez d’autres conseils? Partagez-les ici ou sur la page Facebook.

Suivez l’actu de ce blog sur Facebookfb-art

 

 

4 commentaires

  1. Courir avec un copain, une copine ou avec un groupe, faire un parcours qui nous fait plaisir, comme un gourmandise que l’on a envie de déguster quand on y pense, acheter un nouveau leggings de course (très efficace pour se sentir belle mesdames), et effectivement penser au calendrier des courses. Personnellement j’ai opté pour le club d’athlé avec un coach qui nous motive et nous pousse même quand il fait froid ou quand il pleut !! On y va quand même et comme on est tous logés à la même enseigne, on ne flanche pas pour rester avec le groupe. Voilà mes petits trucs.

    Aimé par 1 personne

  2. courir par tous les temps car souviens toi il n’y a pas de mauvais temps pour faire du sport seulement des mauvais vêtements. Mon fils de 25 ans fait 3 entrainements de foot par semaine et jamais (en 20 ans) il ne m’a une seule fois dit je ne vais pas m’entrainer à cause du mauvais temps. Et quand on va skier itou, ben non on est là 7 jours alors quo
    i que soit le temps on y va et on prend même toutes nos pauses dehors jamais à l’intérieur même par moins18. seul le mental nous bousille notre motivation, cela se passe entre nos 2 oreilles.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s