Ne dites plus « … ». Dites « … »

Pour faire partie de la grande famille du running, mieux vaut avoir le vocabulaire ajusté. Non qu’il faille avoir un diplôme de physicien-nucléaire pour courir mais bien parce que le runner aime prononcer des mots que lui seul (et ses comparses) comprennent. Voici 15 mots et expressions indispensables pour montrer à vos amis que vous êtes un vrai runner ;-). Désormais, ne dites plus… Dites…!

1. Running: c’est LE terme moderne pour dire « course à pied ». Il a définitivement relégué « jogging » aux oubliettes. La déclinaison « runner » a aussi remplacé les mots « coureur » et surtout « joggeur ».

Ne dites plus jamais: « Le dimanche matin, j’aime faire mon jogging en training».

Dites: « J’adore porter mon nouveau tight pour mes sorties running ».

2. Allure:  définit la vitesse de course. Pour qu’elle soit plus facile à imaginer, elle ne s’exprime pas en km/h mais en minute par kilomètre. Si je cours à 10km/h, mon allure est donc de 6 min/km.

Allure

3. VMA: terme de base du runner qui ne signifie pas Vitesse Maximale Autorisée ;-). Si vous ne connaissez pas cet acronyme, vous n’appartenez pas à la planète running. La « Vitesse Maximale Aérobie » est la vitesse à laquelle votre corps consomme le maximum d’oxygène que vous puissiez lui apporter.

4. FCM: la Fréquence Cardiaque Maximale est le rythme maximal auquel votre coeur peut battre. Elle est facile à calculer. Pour les hommes 220 – âge (j’ai 46 ans, ma FCM est donc de 174). Pour les femmes, 226 – âge.

Ne dites plus: « Pfiou, j’ai le coeur qui bat à 200 à l’heure ».

Dites « Je me suis donné à fond, je dois être à ma FCM ».

5. Vitesse fondamentale: vitesse à laquelle l’endurance s’améliore. Elle s’exprime en pulsations/minute. Pour la connaître, il faut diminuer sa FCM de 30%. Ma FCM est de 174, ma vitesse fondamentale est donc de 121 pulsations/minute. Tout savoir sur ce sujet, ici.

6. Trail: traduction littérale de l’anglais = sentier. Dans le monde du running, le terme trail définit une course en nature (sur sentier, en gros). Assez logiquement, le trailer c’est le mec qui court un trail.

Adobe Spark-2

7. Fractionné: type d’entraînement qui a pour objectif de faire travailler le coeur en variant les allures de manière assez forte. Exemple: 5’ de course à 160 pulsations/min en alternance avec 2’ de marche.  Et on répète la séquence x fois.

8. Cardio: de son vrai nom, cardio-fréquencemètre. Disposif (souvent une montre et un capteur pectoral) qui permet de connaître son rythme cardiaque. Indispensable s’il on veut progresser car il permet de surveiller ses allures.

Ne dites plus: « J’ai l’impression que mon coeur bat trop vite ».

Dites: « Ouille, j’ai le cardio qui s’emballe ».

9. Ravito: aussi appelé « ravitaillement » par les plus de 60 ans. Il s’agit d’un point où l’on peut boire et manger lors d’une course. En général, il y a en a un tous les 8-10km. On y trouve de l’eau, des fruits et des aliments sucrés.

Après 5 km de course, ne dites plus: « J’ai soif! ».

Dites: « Vivement le prochain ravito! »

10. La récup’: il s’agit de la récupération nécessaire après une sortie running ou une compétition. Pendant cette période clé d’inactivité, le corps récupère et se fortifie. En général, on dit qu’il faut 1 jour de repos par 10km. Si vous avez couru 20km, vous devriez prévoir 2 jours de repos complet. Article sur le repos et la récupération.

Récup

11. PPG: Préparation Physique Générale. Son petit nom de « PPG » la rend plus sympatique car, en fait, elle définit les exercices à mettre en place pour fortifier/muscler le corps. Pour bien courir sur de grandes distances, elle est indispensable.

Adobe Spark-6

12. Gainage: Pas de stress, cela n’a rien à voir avec la gaine de votre vieille grand-mêre. Il s’agit d’une technique de musculation qui cible particulièrement les muscles du torse et qui a pour objectif d’assurer un meilleur maintien. Ca vous intéresse, j’ai écrit un article sur le sujet > ici.

Ne dites plus: « J’ai mal au dos… »

Dites: « Faut que je me mette au gainage »

13. Chaussures dynamiques: Oui, ça existe! Expression très utilisée pour faire le malin lorsque l’on achète de nouvelles chaussures de trail. « Dynamique » veut dire que cela accroche mieux la surface du sol.

My Post-3

14. Chrono: Attention, piège! Ce terme ne désigne pas l’appareil qui permet de chronométrer… mais bien le temps réalisé pour parcourir une distance donnée. En entendant un runner dire « J’ai fait un super chrono! », ne lui demandez pas s’il travaille chez Swatch ou tout autre fabriquant. Il faut simplement vous dire qu’il a couru vite. En général, cette expression s’accompagne d’un grand sourire (et parfois d’une médaille, mais parfois seulement!).

15. Single: Son vrai nom est le « single track » mais le trailer l’appelle le « Single ». Loin d’être un(e) célibataire qui attend caché sur le parcours, il définit un chemin étroit où l’on ne peut passer/courir qu’un seul à la fois (merci spécial à Nathalie pour la suggestion ;-)).

6 commentaires

  1. Excellent article (de fond ;-)), merci !
    Ma pierre à l’édifice:

    Ne dites pas « je jogge 3 fois par semaine » mais dites « en général, je fais 3 sorties par semaine »
    Ne dites pas « j’ai des crampes dans les mollets » mais dites « j’ai bien tapé dedans, je sens que je vais le payer »
    Ne dites pas « fractionné aléatoire » mais dites « Fartlek »
    Ne dites pas « j’étais tellement chaud que j’ai pas arrêté d’accélérer » mais dites « waouw, negative split ! »

  2. salut, très bien, mais je ne suis pas certain qu’une vitesse s’exprime en pulsation par minute. par contre il y bien une corrélation en la vitesse et la fréquence cardiaque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.