Courir la nuit : comment voir et être bien vu ?

Avec le raccourcissement progressif des journées, il est de plus en plus difficile de courir en plein jour. Sortir s’entraîner le soir ou le matin dans le noir devient, au fil de jours, une obligation. Voici mes conseils d’équipement pour bien voir et surtout être bien vu en courant lorsque la nuit tombe.

Un simple clic pour bien voir

Courir avec une lampe de poche est envisageable mais franchement pas très pratique. La bonne solution, c’est de se procurer une lampe frontale. De nombreuses marques en proposent. Pour faire le bon choix, veillez à ceux 2 caractéristiques :

  • La puissance : elle s’exprime en « Lumen ». Plus le nombre de Lumen est grand plus la lampe éclaire loin (50 lumens = 30 mètres, 100 lumens = 100 mètres). Privilégiez une lampe puissante, c’est toujours utile.
  • La batterie : son autonomie doit être grande pour ne pas devoir la recharger tous les soirs et pouvoir l’emporter lors de sorties (très) longues.

Pensez à opter pour un modèle avec lampe arrière. Dans ce cas, la lampe arrière est rouge et vous permettra d’être bien vu.

Budget : à partir de 30-40 euros.

La lampe « torse » (oui, ça existe!) est une alternative intéressante à la lampe frontale. Il s’agit d’un modèle qui se place en bandoulière. Lampe blanche à l’avant et rouge sur le dos. C’est asssez confortable à porter (elle ne vous serre pas la tête comme une lampe frontale) mais elle ne suit pas votre regard (puisqu’elle est fixée autour du torse). Ça demande donc un peu d’adaptation. 

Lampe torse Kalendji: 40€

Faites-vous bien voir 😉

La nuit, le coureur est fragile car peu visible des automobilistes. Il faut donc s’assurer d’être bien visible. Une lampe ne suffit pas pour être visible de loin. La vareuse fluo est un équipement essentiel pour votre sécurité. Bon, il est vrai qu’à première vue on vous prend pour un parking-boy mais grâce à elle on vous voit de loin. C’est un must pour courir la nuit. Perso, j’en ai même une pour le chien…

 Budget : 25 euros

Un petit plus pour la route

Il existe pas mal de gadgets lumineux. Outre la vareuse fluo avec laquelle j’emballe le chien, je lui clipse aussi une petite lampe au collier ;-). Ca me permet de toujours savoir où elle est.

Mon expérience:

En semaine, j’aime beaucoup courir tôt le matin. Niveau équipement, je porte toujours ma vareuse fluo pour être bien visible sur les chemins de campagne. Jusque là, j’utilisais uniquement un lampe frontale mais je viens également d’acquérir une lampe de torse. Comme ça, je vois bien où je mets les pieds et on me voit de loin.

Vous avez des bons plans, des idées ou des questions sur le sujet ? N’hésitez pas à réagir.

Bon run nocture !

Jean-Pascal

Suivez facilement l'actu de mon blog sur www.facebook.com/positivenationblog

Recent Posts

Combiner entraînements et vie de famille, notre recette (magique)

Entre le boulot, les enfants et la vie sociale trouver du temps pour faire du…

4 semaines ago

Effort sportif: comment déjouer la paresse de notre cerveau?

Vous avez déjà remarqué comme notre cerveau est doué de créativité pour nous décourager de…

2 mois ago

3 clés pour gérer son année sportive

Pour rester en forme, on a besoin de faire du sport tout au long de…

2 mois ago

2 superbes défis pour mes 50 Printemps

Cette année 2020 est un peu particulière pour moi. En avril, je passerai le cap…

3 mois ago

Le Batch Cooking, une solution pour bien manger sans se prendre la tête

En semaine, la fatigue est là, le boulot nous accapare, passer du temps en cuisine…

7 mois ago

122km d’aventure extraordinaire sur le Grand Raid des Pyrénées

Vendredi 23 août, 30’ avant le départ. Nous sommes sur la ligne, prêts à affronter…

7 mois ago