Categories: CoursesRUNNING

Trail du Barrage: sortez molets, bottes et machette ;-)

C’était ce dimanche dans les Ardennes belges. J’ai pris le départ du Trail du Barrage (22km). J’y ai découvert ce qu’est un vrai Trail: fort dénivelé, terrain technique, traversée de rivière et cadre naturel enchanteur. Récit.

La particularité du Trail du Barrage est son fort dénivelé: 800m de D+ (dénivelé positif) en 22km. Je n’avais jamais participé à une course de ce type. Cela m’a valu quelques surprises ;-).

200 coureurs sur la ligne de départ

Nous sommes sur les hauteurs des Ardennes. La cadre est sublimé par les couleurs de l’automne. Le soleil brille. 12h30, nous sommes 200 (le nombre de dossards étant limité) à nous élancer. J’ai appris de mes précédentes courses et parviens à me placer directement dans un groupe de coureurs qui a mon rythme. C’est bien parti. Nous descendons vers l’Ourthe.

2 fortes ascensions successives et une surprise

Km 4: nous atteignons la première difficulté. Une côte de 10% de 1 km. Ca monte et ça monte. Je parviens à atteindre le sommet sans marcher. Satisfaction.

Une descente rapide nous mène vers ce qui va être une grosse surprise pour moi: une traversée de l’Ourthe à pied. L’indication sur la carte de la course n’avait pas attiré mon attention.

Nous ne sommes qu’au 6e km. Il va donc falloir courir les 16km restants pieds mouillés. Pas vraiment ma tasse de thé. Je me lance. L’eau doit être à 5°. A l’évidence, je suis le seul à ne pas être familier avec l’exercice. C’est donc ça un Trail ;-).

Lesté de 2 litres d’eau dans chaque chaussure, nous attaquons la plus grosse difficulté de la course: une nouvelle côte de >10% sur 1,5 km. Je dois marcher. La pente est trop raide par endroit. En haut, ravitaillement et paysage magnifique.

Passez-moi la machette

Forte descente et nous rejoignons la berge de l’Ourthe. Ensuite, pendant 5-6km, c’est la jungle. Chemin très étroit et sinueux. Branches, troncs, rochers et racines jonchent le sol. Il faut passer tous ces obstacles dans se blesser. Parfois, il faut se glisser entre quelques troncs… Ma vitesse moyenne baisse fortement. Je poursuis ma découverte du vrai monde du Trail. Vraiment super!

Km 15: nous atteignons le fameux barrage. Les couleurs de l’automne se reflètent sur l’eau. Le spectacle est toujours aussi magique.

Les derniers km sont assez roulants. Les montées et descentes s’enchaînent. Une douleur aux genoux me ralentit et la fatigue gagne progressivement. Je finis mon premier vrai Trail à fort dénivelé en 3h15 (125e/200) avec satisfaction. Le bain de nature

Le Trail du Barrage est sans aucun doute une course que je recommande vivement aux amateurs de la discipline. Magnifique cadre, très beau parcours varié, organisation impeccable etc. C’est un vrai Trail. Une belle aventure à laquelle il faut être préparé ;-).

Renseignements: http://www.sportevents.be/2016/fr/traildubarrage/

 

Jean-Pascal

Suivez facilement l'actu de mon blog sur www.facebook.com/positivenationblog

View Comments

Share
Published by
Jean-Pascal

Recent Posts

Combiner entraînements et vie de famille, notre recette (magique)

Entre le boulot, les enfants et la vie sociale trouver du temps pour faire du…

4 semaines ago

Effort sportif: comment déjouer la paresse de notre cerveau?

Vous avez déjà remarqué comme notre cerveau est doué de créativité pour nous décourager de…

2 mois ago

3 clés pour gérer son année sportive

Pour rester en forme, on a besoin de faire du sport tout au long de…

2 mois ago

2 superbes défis pour mes 50 Printemps

Cette année 2020 est un peu particulière pour moi. En avril, je passerai le cap…

3 mois ago

Le Batch Cooking, une solution pour bien manger sans se prendre la tête

En semaine, la fatigue est là, le boulot nous accapare, passer du temps en cuisine…

7 mois ago

122km d’aventure extraordinaire sur le Grand Raid des Pyrénées

Vendredi 23 août, 30’ avant le départ. Nous sommes sur la ligne, prêts à affronter…

7 mois ago